Moi, moi et... moi

Un petit +

  • Femme
  • cuisine culture environnement monde arts
  • Me culture (comme dirait un ami d'enfance, hein Babar) un max afin de dormir chaque soir moins bête, enfin j'essaie :-s
  • Salma du 69
Publié dans : la foi
Mercredi 26 mars 3 26 /03 /Mars 11:10


La réalité du mauvais oeil



Posté le 11 novembre 2002 à 20h39 - Tiré du livre "Fatawas du traitement par le Coran et la Sunna"


Question :

Est-ce que le mauvais oeil est réel? Le Très Glorieux a dit : et contre le mal de l'envieux quand il envie [Sourate Al-Falaq 113:5]. Le hadith suivant attribué au Prophète : «Le tiers des morts (des habitants des cimetières) furent victimes du mauvais oeil» est-il authentique? Lorsque la personne atteinte connaît son envieux, que doit-il faire ou dire? Est-ce que le reste de l'eau utilisée par l'envieux pour se laver est utile pour la guérison de la victime? La personne atteinte doit-elle en boire ou l'utiliser pour se laver ?


Réponse :

L'appellation «mauvais oeil» vient du fait que l'envieux utilise son oeil pour envoûter quelqu'un. Ainsi, l'envieux voit chez quelqu'un quelque chose qui lui plaît. Puis, sa mauvaise âme éprouve un sentiment nuisible qui peut causer du mal aux autres et lance alors des rayons venimeux qui affectent la personne enviée, avec la volonté d'Allah. C'est pourquoi le Tout-Puissant a ordonné au Prophète Mohammad de se réfugier auprès de Lui contre le mal de l'envieux conformément à ce verset coranique et contre le mal de l'envieux quand il envie[Sourate Al-Falaq 113:5].

Tout auteur d'un mauvais oeil est envieux et jaloux, mais tout homme jaloux n'est pas forcément auteur d'un mauvais oeil. Comme le terme «jaloux» renferme une notion générique, demander la protection d'Allah contre tout homme jaloux c'est demander donc refuge auprès de Lui contre tout envieux qui peut jeter un mauvais oeil Ce mauvais oeil se produit par des rayons venimeux lancés par la mauvaise âme de l'envieux à travers ses yeux en direction de l'envié. Certains de ces rayons peuvent atteindre la personne visée, d'autres non. Ils peuvent lui causer du mal lorsqu'elle est fragile, c'est-à-dire lorsqu'elle n'est pas protégée par les invocations et les exaltations du Seigneur. Mais quand ces rayons visent une personne qui invoque son Seigneur constamment, ils ne peuvent point lui causer du tort et pourraient même se retourner contre leur auteur (extraits de Zâd al-Ma'âd, en subsistance).

Les hadiths prophétiques confirmant l'existence réelle du mauvais oeil sont nombreux. A ce propos, 'Aicha rapporte : «Le Prophète avait l'habitude de me demander de m'exorciser contre le mauvais oeil» Rapporté par Al-Boukhari, dans le chapitre de la médecine (5738). Mouslim, dans le chapitre de la paix (2195). Selon un hadith rapporté par Mouslim, 'Ahmad et At-Tirmizhî, qui l'a authentifié, d'après Ibn 'Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète saws/ a dit : «Le mauvais oeil est une vérité, et s'il y avait quelque chose qui dépasserait la prédestination (Al-Qadar), ce serait le mauvais cil ; et si on vous demande de vous laver, légale (Ruqya) faites-le» Mouslim dans le chapitre de la paix (2188). L'imâm 'Ahmad rapporte un hadith, rapporté également par At-Tirmizhî qui l'a authentifié, selon lequel 'Asmâ' Bint 'Umays a dit au Prophète saws/ : « ô Prophète d'Allah! La famille de Banî Ja'far est souvent atteinte par le mauvais oeil. Pourrons-nous les exorciser ? Le Prophète répondit : "Oui, s'il y avait quelque chose qui dépasserait la prédestination (Al-Qadar), ce serait le mauvais oeil », rapporté par at-Tirmizhî (2059), livre de la médecine. Ibn Mâjah, livre de la médecine (3510). Ahmad, al-Musnad (6/438). 'Abû Dâwûd rapporte que 'Aicha a dit : «On avait l'habitude de demander à l'envieux de se laver et de verser le reste de l'eau utilisée par lui sur la personne atteinte», rapporté par Abû Dâwûd, livre de la médecine, (3880). Citons également, sur ce sujet, le hadith qui a été rapporté par l'imâm 'Ahmad, Mâlik, An-Nasâ'î et ibn Hibbân qui l'a authentifier, d'après Sahl ibn Hanîf : «Le Prophète sorti de Médine pour aller à la Mecque accompagné par un certain nombre de musulmans dont Sahl ibn Hanîf. Lorsqu'ils arrivèrent aux bancs de rocher d'Al-Kharâr à Al-Juhfa, Sahl ibn Hanîf, qui fut un homme d'une peau très blanche et très douce, se mit à se laver. 'âmir ibn Rabî'a de la famille de 'Uday ibn Ka'b, passant à côté de Sahl ibn Hanîf qui se lavait alors, dit : « Je n'ai jamais vu avant aujourd'hui une peau cachée [du soleil] aussi blanche ! », Sahl s'évanouit aussitôt.
On le ramena au Prophète , en lui demandant «Pourrais-tu aider Sahl? Il n'arrive pas à lever la tête». Il leur demanda alors : «Qui accusez-vous ? ». Ils répondirent: «'âmir ibn Rabî'a ». Le Prophète appela 'âmir et lui reprocha son acte et dit alors : «Pour quelle raison quelqu'un voudrait-il tuer son frère ? Quiconque voit chez son frère quelque chose qui lui plaît, qu'il invoque pour lui la bénédiction d'Allah (Baraka)» Mâlik dans Al-Muvatta' dans le chapitre du mauvais oeil (2/938/939), Ibn Mâjah (2509), Ahmad (3/486). Puis il demanda à 'âmir de se laver pour Sahl, c'est-à-dire de faire ses ablutions dans un grand récipient en se lavant le visage, les mains jusqu'aux coudes, les genoux, les pieds et en s'aspergeant à l'intérieur de ses habits ; et il ordonna que l'on verse le reste de l'eau utilisée par 'âmir sur la tête de Sahl et sur son dos et de renverser le récipient sur lui. 'âmir fit ce que le Prophète saws/ lui demanda et Sahl fut guéri aussitôt, par la grâce d'Allah.

En fait, les savants musulmans s'accordent sur l'existence réelle du mauvais oeil vu les nombreux hadiths prophétiques sur ce sujet et la réalité qui le confirme. En ce qui concerne le hadîth mentionné par vous «Le tiers des morts sont victimes du mauvais oeil», il n'a aucune authenticité, à notre connaissance, dans la Sunna. Toutefois, l'auteur de Nayl al-'Awtâr a indiqué qu'Al-Bazzâz a rapporté avec une chaîne de transmission authentique, d'après Jâbir, que le Prophète saws/ a dit : «La plupart des gens de ma communauté musulmane trouvent la mort à cause du mauvais cil si ce n'est par la prédestination», rapporté par At-Tayâlisî, Musnad (1760), At-Tahâwî, Al-Muchkil, Al-Bazzâr. Al-Hâfiz l'a corrigé dans Al-Fath (10/167). C'est un hadîth de la série authentique.

Le musulman doit donc se protéger contre le mal des diables, des djinns ainsi que le mal émanant des hommes. Pour ce faire, il doit renforcer sa foi en Allah, s'en remettre complètement à Lui et L'invoquer constamment. De plus, il doit pratiquer les formules prophétiques de protection d'une manière permanente et citer souvent les mu'awwizhatayn (Les Sourates Al-Falaq «L'aube naissante» et An-Nâs «Les hommes»), Al-Ikhlâs «Le monothéisme pur» et âyat al-Kursî «Le verset du Trône». On peut aussi prononcer les invocations et formules de protection suivantes : «'A'ûzhu bikalimâti-1-Lâhi-t-tâmmâti min charri mâ khalaq» qui se traduit comme suit : «Seigneur, je cherche Ta protection, par la grâce de Tes paroles parfaites, contre le mal de Ses créatures». Et cette autre formule : «'A'ûzhu bikalimâti-l-à i-t-tâmmâti min ghadhabihi wa 'igâbihi, wa min charri 'ibâdihi, wa min hamazât ach-chayâtin wa 'an yahdhurûn» qui veut dire : «Seigneur, je cherche Ta protection, par la grâce de es paroles parfaites, contre Ta colère et Ton châtiment, contre le al de Tes créatures et contre les chuchotements des démons et leur présence auprès de moi». De même, cette invocation que renferme ce verset coranique où le Très Glorieux a dit : Allah me suffit. Il n'y a de divinité que Lui. En Lui je place ma confiance; et Il est le Seigneur du Trône immense[Sourate At-Tawbah 9:129]. Il y a bien entendu, beaucoup d'autres invocations authentiques que le musulman peut pratiquer quotidiennement. (voir Ibn al-Qayyim.)

Lorsqu'on est certain ou plus ou moins certain de l'envieux, on doit lui demander de se laver en faveur de la personne atteinte. Ainsi on lui apporte de l'eau dans un grand récipient où il doit faire ses ablutions en se lavant la bouche, le visage, les mains, les pieds et les genoux, et en s'aspergeant à l'intérieur de ses habits. Puis, l'envieux verse l'eau qu'il aura utilisée sur la tête de la victime par son dos et le malade sera guéri, par la grâce d'Allah.


C'est Allah, Seul, Qui accorde le succès et paix et bénédiction d'Allah sur le Prophète Mohammad, sur les membres de sa famille et sur ses compagnons.





Retour à l'accueil

Quel jour on est au fait ?

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Recommander

overblog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus